Ville-Marie, cachet calme et lumière | Pierre Deschênes | Maisons

Mardi 22 déc 2015

Faites de Cyberpresse votre page d’accueil

Découvrez Ma Presse
Me connecter

Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

UTILISEZCONNECTEZ-VOUS

Vous n’êtes pas encore membre ?
M’inscrire »

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Presse ne sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.

Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personnel où sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.

La sauvegarde multiplateforme
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.

Votre historique
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.

Votre compte
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.

La Presse.ca

 Retour à l’accueil

Vidéos
Photos
Débats

3°C

Montréal
Changer de ville

Personnaliser votre météo
Fermer

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Immobilier
Architecture
Décoration
Rénovation
Cour et Jardin

Accueil > 
Maison > 
Immobilier > 
Maisons de luxe > Ville-Marie: cachet, calme et lumière 

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Plein écran
L’entrée principale de la maison est du côté jardin. Tout le complexe immobilier est fermé sur lui-même procurant ainsi une cour intérieure privée et calme, où l’on peine à croire que l’on vit en plein coeur du Quartier des spectacles.
Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

1 / 5

Plein écran
À droite, on observe l’ouverture sur la cuisine dont le mur a été légèrement abaissé pour voir les vitraux d’à côté. La propriétaire a enlevé le garde-corps en métal pour alléger l’ensemble: elle a dû se résoudre, pour des raisons de sécurité, à en rajouter un… en verre transparent.
Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

2 / 5

Plein écran
Rénovée par Vincent Boyer en 2007, la cuisine arbore plusieurs armoires en cerisier dont la coupe est particulière: faux quartier (rift cut). On remarque que le plan de travail et les armoires blanches, en contreplaqué russe, laissent voir sur le chant les différentes couches de placage.
Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

3 / 5

Plein écran
E Une des chambres, servant de bureau, affiche sont parquet de chêne blond qui donne, avec les murs blancs, encore plus de clarté, et le cadre de fenêtre qui trahit l’épaisseur du mur, lequel procure une bonne isolation phonique au coeur du tumulte urbain.
Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

4 / 5

Plein écran
La chambre.
Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

5 / 5
Plus de photos »

Ajouter

Partage

Tweet

À lire aussi
L’art de construire intelligemment
Visites guidées pour tous les goûts
Mois de l’archéologie: à vos pelles!
Étapisme, audace, décentralisation…
C’est arrivé un 13 juillet

Du même auteur
Laboratoire architectural dans le Mile-Ex
Magog: habitée par la passion de la construction
Hudson: un secret bien gardé
Rawdon: une maison pour le reste de sa vie
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions

Pierre DeschênesCollaboration spécialeLa Presse

S’attend-on à trouver une maison qui soit à la fois distinctive, reposante et claire en plein coeur de la ville? Une oasis à deux pas des mythiques et passantes rues Sherbrooke et Saint-Laurent, dans l’effervescence du Quartier des spectacles? Non, mais ça existe. Pas étonnant que la propriétaire, qui préfère ne pas être nommée, soit tombée sous le charme lors de l’achat en 1993. Elle qui voulait vivre en ville après un séjour dans un duplex de Notre-Dame-de-Grâce, où la présence de locataires la forçait à entretenir toit, escaliers, cour, plomberie… Aménager dans un nouvel environnement était alors bienvenu: occuper les trois étages d’une maison en rangée en copropriété s’avérait moins exigeant pour elle.

Le Monastère du Bon-Pasteur, puisque c’est de ce dont il s’agit, a été classé monument historique par le gouvernement du Québec. Cet ensemble multifonctionnel de style néoclassique a été érigé à compter de 1846 par les Soeurs du Bon-Pasteur pour venir en aide aux pauvres, aux orphelines et aux délinquantes. Entre 1984 et 1987, l’architecte Vianney Bélanger a restauré une partie des lieux, ce qui a valu au propriétaire d’alors (la SIMPA) le prix Thomas-Baillargé décerné par l’Ordre des architectes du Québec. La section que nous visitons, les anciennes dépendances transformées en habitations toutes différentes les unes des autres, a été reconstruite presque complètement, seuls les épais murs ayant résisté aux affres d’un trop long abandon.

Discrétion

La maison, tout aussi discrète que son occupante, a pignon sur une rue transversale, mais l’adresse civique n’apparaît qu’à partir de la cour intérieure! Voilà un élément très important qui renforce à la fois le cachet du lieu, de même que la tranquillité qui s’en dégage. Le choc est brutal, dans le bon sens: en entrant, le brouhaha de la ville disparaît complètement. Des arbres matures s’offrent à la vue, un jardin paisible comble les propriétaires, une terrasse privée leur permet d’agréables repas en plein air.

À son arrivée, la propriétaire n’était que la troisième occupante, six ans après les travaux de reconstruction. Elle a donc pu attendre avant de faire rénover sa cuisine et sa salle de bains, par le designer Vincent Boyer. Peu d’autres modifications ont été apportées à cette maison où elle se sent très à l’aise. Elle a bien dégarni une partie du mur de sa chambre pour dévoiler de la brique et de la pierre, abaissé de quelques pouces le mur séparant la cuisine du salon pour mieux voir des vitraux, ou allégé le garde-corps de l’escalier pour avoir un meilleur coup d’oeil.

À l’étage, un lanterneau donne à un boudoir une luminosité très agréable; en haut de l’escalier, un autre puits de lumière fait le même travail. Au salon et dans la cuisine, des fenêtres en bois haut perchées sont enjolivées de vitraux, ce qui fait que les pièces résistent même aux assauts d’un morne printemps.

Pendant 20 ans, la propriétaire, férue d’architecture et de culture, a vécu pleinement ce qu’offre cet emplacement de choix: musées, cinémas, théâtres, Place des Arts et Vieux-Montréal. Aujourd’hui, elle semble avoir fait le tour du jardin. Elle est prête à tenter une nouvelle aventure: «Je suis à la recherche d’une autre belle oeuvre architecturale.»

La propriété en bref

> Prix demandé: 889 000$

> Année de construction: 1987

> Pièces: 6, dont 3 chambreset 2 salles de bains + garage

> Comprend: électroménagers, laveuse et sécheuse, luminaires, cellier, aspirateur central et habillages de fenêtre

> Évaluation municipale: 618 200$

> Impôt foncier: 4820$

> Taxe scolaire: 1037$

> Frais de copropriété: 4908$ (+ 90$/mois pour le garage)

> Courtier: Martin Rouleau, 514 933-9998, Groupe Sutton Centre-Ouest

Partager

Tweet

publicité

Retour
Haut

publicité

Les plus populaires

Dernière
heure
Dernier
jour
Dernière
semaine

Finale de la Ligue des champions: l’Impact concède un match nul

Élections britanniques: Boris Johnson à la rescousse de David Cameron

Fort McMurray: réveil brutal au coeur de l’eldorado pétrolier

Les Sénateurs toujours vivants

Pékin pense que la Corée du Nord détiendrait 20 ogives nucléaires

Drainville jette l’éponge et rejoint Péladeau

Inquiétante disparition d’un lieutenant de gang de rue

Un violeur en série exige l’accès aux roulottes conjugales

Un cadre de l’OACI arrêté par le FBI

Le gouvernement Couillard met la hache dans les Forums jeunesse

La relation amoureuse de Stéphanie Vallée provoque un malaise

Un entrepreneur refroidi par les dragons

Une fin de trimestre derrière les barreaux

Drainville jette l’éponge et rejoint Péladeau

Exclusif Rémunération des élus: un dossier explosif pour Québec

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca »

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file; Vidéos >

Tweet

La Presse teste un drone de Parrot
02:52

Soirée de première pour Aurélie Laflamme
02:26

Plus de vidéos »

publicité

Autres contenus populaires

Auto
Cinéma
Maison

Aston Martin veut à son tour concurrencer la Tesla Model S

Plus de drones, moins de camions, moins d’emplois

Volvo XC90 2016: le temps était venu

Le courant a du mal à passer pour Tesla en Chine

Gordon Murray ranime son projet de voiture frugale

Nouvelle bande-annonce pour Star Wars: Le réveil de la force

Marie-Josée Croze et une belle rencontre fortuite…

Xavier Dolan juré à Cannes

Denis Villeneuve en compétition à Cannes

Un jeune acteur québécois dans un film d’action chinois

Hollywood, P.Q.: le rêve californien

Par quoi remplacer le gazon?

Des condos avec piscines privées à New York

Laboratoire architectural dans le Mile-Ex

De la céramique qui fait pop!

publicité

la liste:9270:liste;la boite:219:box

À découvrir sur lapresse.ca

Politique québécoise
Drainville jette l’éponge et rejoint Péladeau

Chronique du concierge
Chronique du concierge: Edmonton

Mobilité
Google s’invite sur le marché de la téléphonie mobile

Hockey
L’importance du système du CH

Théâtre
Saison 2015-2016 chez Duceppe: une saison-choc

image title
Fermer

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale
L’entrée principale de la maison est du côté jardin. Tout le complexe immobilier est fermé sur lui-même procurant ainsi une cour intérieure privée et calme, où l’on peine à croire que l’on vit en plein coeur du Quartier des spectacles.

Les plus récentes dans Maison

Moderniser la courtepointe
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions
Saint-Vincent-de-Paul: retour dans l’histoire

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale
À droite, on observe l’ouverture sur la cuisine dont le mur a été légèrement abaissé pour voir les vitraux d’à côté. La propriétaire a enlevé le garde-corps en métal pour alléger l’ensemble: elle a dû se résoudre, pour des raisons de sécurité, à en rajouter un… en verre transparent.

Les plus récentes dans Maison

Moderniser la courtepointe
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions
Saint-Vincent-de-Paul: retour dans l’histoire

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale
Rénovée par Vincent Boyer en 2007, la cuisine arbore plusieurs armoires en cerisier dont la coupe est particulière: faux quartier (rift cut). On remarque que le plan de travail et les armoires blanches, en contreplaqué russe, laissent voir sur le chant les différentes couches de placage.

Les plus récentes dans Maison

Moderniser la courtepointe
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions
Saint-Vincent-de-Paul: retour dans l’histoire

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale
E Une des chambres, servant de bureau, affiche sont parquet de chêne blond qui donne, avec les murs blancs, encore plus de clarté, et le cadre de fenêtre qui trahit l’épaisseur du mur, lequel procure une bonne isolation phonique au coeur du tumulte urbain.

Les plus récentes dans Maison

Moderniser la courtepointe
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions
Saint-Vincent-de-Paul: retour dans l’histoire

Ville-Marie: cachet, calme et lumière

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale
La chambre.

Les plus récentes dans Maison

Moderniser la courtepointe
Plateau Mont-Royal: vivre selon ses convictions
Saint-Vincent-de-Paul: retour dans l’histoire

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Internet

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
Google+
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Régions
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien
Granby: La Voix de l’Est

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Agenda culturel
Guide télé
Horaire cinéma
 
Météo
Bourse
Résultats sportifs
 
Nécrologie

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android
La Presse Hockey
Sur iPhone et Android

Journaux

Abonnements papier
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien,
Le Progrès-Dimanche
Granby: La Voix de l’Est

Cahiers spéciaux
 
Club Privilèges
 
Éditions La Presse
 
Librairie La Presse
 
Petites annonces

Abonnements électroniques
Versions électroniques

Sites partenaires

Workopolis : offres d’emplois
Tuango : offres du jour

Du Proprio : Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

Plan du site
Modifier votre profil
Foire aux questions
Nous joindre
Conditions d’utilisation
Politique de confidentialité
Annoncez dans nos médias

© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

 

Ville-Marie: cachet, calme et lumière | Pierre Deschênes | Maisons …